Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Marc Kazmierczak
14 août 2020
En souvenir de Marthe Hélène

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

En souvenir de Marthe Hélène

Depuis que nous avons fondé Esprit Shaoyin mi 2016, de belles rencontres ont eu lieu. On ne connait jamais suffisamment les personnes que l’on rencontre si brièvement ; seules quelques bribes intenses subsistent parfois.

Marthe Hélène s’est éteinte le 1er août, après une longue maladie dont elle nous avait averti courant mars, nous indiquant qu’elle ne pourrait reprendre à la rentrée, nous encourageant même dans nos efforts d’enseignement en plein confinement, alors qu’elle était en fait à la fin de sa vie.

Toujours dans une recherche exigeante, elle intégrait dans sa vie les principes qu’elle venait puiser dans le cours de Cécile depuis 2016, et dans sa rencontre avec maitre So Cho Kun en 2018. De ce dernier elle avait assimilé l’axe en l’intégrant dans sa pratique de cavalière, remarquant comment le cheval y répondait en harmonie.

Elle ne manquait pas un cours et avait toujours une remarque pertinente pour mémoriser un mouvement, partager son ressenti, dans le but d’aider les autres, tout cela avec un sourire magnifique et beaucoup de douceur.

Le stage du 23 octobre 2016, portait sur le thème de la communication avec la nature universelle, puis avec un arbre en appliquant un protocole taoïste simplifié, basé plus sur l’écoute. Donc, interdiction de donner de gros câlins bien visibles et bien tactiles en embrassant l’arbre !

Là, un arbre penché, pas spécialement le plus imposant du lieu, était notre interlocuteur, avec la consigne de ne pas le toucher..., et de l’aborder avec respect. Peut-être l’arbre va répondre, peut-être s’agira-t-il du miroir de votre propre esprit subconscient ; peu importe la croyance, ce qui importe sera la valeur des informations recueillies

« Marthe Hélène cherche la colonne vertébrale dans l’arbre (elle ne fait pas partie des correspondances données en consignes). Elle trouve des couches d’énergies dans le tronc du hêtre. Un point de douleur survient dans son dos : elle ressent après le vent dans les frondaisons et cette ondulation du tronc élimine aussi la douleur de son dos… »

On se demandait si on peut trouver un plus bel exemple d’une entrée en résonnance aussi directe avec la nature, une compréhension aussi fine et sensible à la fois. Il suffisait de patienter quelques instants, le temps d’exposer un autre ressenti et de recevoir la résonnance de Marthe Hélène:

« Marc appelle l’énergie de la nature pour l’arbre (« La-Qi » curatif du Zhi Neng) et ressent l’arbre comme très grand en profondeur et dans le ciel, plus une présence féminine filante, de la légèreté et de la luminosité qui l’étonne : n’est-ce pas son imagination ? Marthe Hélène fait immédiatement la correspondance avec le lierre présent, dont elle rappelle « qu’il peut enlacer le hêtre par amour « : Tout s’explique ! loin d’être un parasite étouffant, le lierre est en symbiose avec le hêtre. »

A présent que Marthe Hélène est partie, je la voie comme cette intelligence féminine, lumineuse, s’élançant vers le ciel, nous laissant son sourire et sa générosité en souvenir.

Marc et Cécile.

Le 14 aout 2020

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
En souvenir de Marthe Hélène

En souvenir de Marthe Hélène

Depuis que nous avons fondé Esprit Shaoyin mi 2016, de belles rencontres ont eu lieu. On ne...

Marc Kazmierczak
14 août 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus